La Fleur des Tombeaux

Croissez sur nos tombeaux, croissez, ô violettes !
Symbole chaste et pur des cœurs inentendus.
Versez encor, versez sur nos cendres muettes
Vos parfums qui nous ont perdus.

Oh ! vous m’avez trompé, vous aussi, fleurs que j’aime !
Un poison m’est venu caché dans votre odeur.
J’ai cru respirer l’âme en respirant l’emblème :
La femme fait mentir la fleur.

N’importe ! autour de moi croissez, ô violettes !
Symbole chaste et pur d’un cœur inentendu.
Versez encor, versez sur mes cendres muettes
Vos doux parfums qui m’ont perdu.

Et vous, des morts jamais si visitant l’enceinte,
Vous heurtez un tombeau qu’a verdi l’abandon,
Ne vous détournez plus ! venez, cueillez sans crainte
La fleur divine du pardon.

Auguste LACAUSSADE