Lettre de mon coeur

Ma mimi,

Quel invraisemblable cheminement tout ces galops monstrueux, je t’ai compris, à l’uni sont les amants, tous les si sont à notre portée.
Viens plus près, je t’en prie, tu m’as amené à la vie, avec toi mon arc en ciel a une huitième couleur, comment vivre sans te respirer ?
Chaque nuit j’écoute sur les toits si encore c’est demain.
Je t’aime un peu, beaucoup, passionnément à la folie, je t’aime plus que tout au monde.
Mon amour, je m’installe dans ton coeur, les perles de la nuit nous conduisent à demain, je viens, je viens…
Tu es ma friandise. Comment te dire je t’aime. Qu’il est difficile de conjuguer le verbe aimer …
Sais-tu que rien n’est aussi tentant que lorsque le bleu de tes yeux passe ma porte pour venir ?
Je veux, avec toi, danser dans tes bras pour toujours.
J’ai connu la légèreté quand l’amour vous décolle , nous ne vivons l’un sans l’autre.
A quoi bon des yeux qui ne se noient plus dans les tiens ?
Je caresse tes joues laisse moi l’espoir, de toujours les respirer.
Rappelle-toi , de vraies larmes sur mon visage dessinent l’amour.
Sais-tu que rien n’est aussi tentant que lorsque ton regard se pose au fond du tréfonds de mon âme ?
Je pense à toi, Je te donne des mots nouveaux pour en faire d’irraisonnables odeurs.
Que mes baisers te couvrent de joie, je t’envoie des trésors de tendresse.