Ruissellement de sentiments

Ma louve,

Quelle étrange aventure tout ces piétinements, je t’ai compris, à l’uni sont les amants une éternité de baisés est à notre portée.
Viens que je te dise une histoire, tu es ma source d’énergie, je me surprends à souhaiter te revoir, ma peau aime tes poèmes, ces refrains d’amour nous les vivrons.
Chaque jour j’écoute sur les toits si nous c’est pour un mois, si nous c’est pour toujours.
Je t’aime toujours avec ferveur, je t’aime plus que la fête.
Mon amour, je m’installe dans ton coeur, assis aux fleurs de toi le chaud du jour nous trouve éblouis.
Tu es ma friandise. Comment te dire je t’aime à toi qui entra en douceur dans ma tête …
Sais-tu que rien n’est aussi tentant que lorsque ton regard se pose au fond du tréfonds de mon âme ?
Je veux, Je veux, écouter battre ton coeur pour toujours.
J’ai froid , loin de toi je me fane, nous sommes nés l’un dans l’autre.
A quoi bon une bouche sans ta peau ?
Je caresse tes joues laisse moi l’espoir, de toujours les admirer.
Rappelle-toi , deux silhouettes dont l’ombre s’illumine au soleil.
Sais-tu que tu me fais grise la vie dès que tu passes ma porte pour partir ?
Je pense à toi, Je te donne ce tas de tendresse, d’ivresse, de délires amoureux tendres pour en faire un collier autour de ton cou.
Que mes baisers soient porteurs de ton regard posé sur moi au premier jour.