A quoi bon ?

Madame, je pourrais vous dire
Que vos beaux yeux
Que chacun avec crainte admire
Sont plus azurés que les cieux
Mais à quoi bon ? Vous ne feriez qu’en rire.

Je pourrais vous dire bien bas
Que tous vos charmes
Que tous vos merveilleux appas
Ont souvent fait couler des larmes ;
Mais à quoi bon ? Vous ne le croiriez pas.

Enfin, avec un trouble extrême
Avec ardeur
Je vous dirais que je vous aime
Que vous avez blessé mon cœur
Mais à quoi bon ? Vous le savez vous même.

Lulia HASDEU