Ne quiers voir la beauté d’Absalon …

Publié le : 15 mai 20151 mins de lecture

De l’image que fit Pygmalion
Elle n’avait pareille ni seconde ;
Mais la belle qui m’a en sa prison
Cent mille fois est plus belle et plus monde :
C’est un droit fluns de douceur
Qui peut et sait guérir toute douleur ;
Dont cil a tort qui de dire me blâme :
Je vois assez, puisque je vois ma dame.

Si ne me chaut du sens de Salomon,
Ni que Phoebus en termine ou réponde,
Ni que Vénus s’en mêle ni Mennon
Que Jupiter fit muer en aronde,
Car je dis, quand je l’adore,
Aime et désir’, sert et crains et honore,
Et que s’amour sur toute rien m’enflamme,
Je vois assez, puisque je vois ma dame.

Guillaume de MACHAUT

À découvrir également : La grand beauté de vo viaire clair ...

Nous vous recommandons : Si c’est un crime que l’aimer ...

Offrir de magnifiques roses rouges à sa Valentine
Idées romantiques pour reconquérir votre partenaire

Plan du site